Carte visa gratuite à vie + 80€ offerts pour toute ouverture de compte
Gagner de l'argent en lisant des mails et avec le cashback (5€ offerts).
Récupérez de l'argent sur vos achats en ligne. (3€ offerts)

Apprendre la bourse

Ceux qui se sentent bêtes à l'idée de ne rien comprendre à la bourse pourront trouver le site eBourse intéressant. Ce site web est en quelque sorte une école qui enseigne les rouages de la bourse à tous ceux qui le désirent.

Le site est adéquat pour tous les niveaux de compréhension car s'adresse à la fois aux novices et aux expérimentés.

Afin de bien encadrer le visiteur, un dictionnaire spécial du lexique de la Bourse est mis à la disposition de tout le monde. Pour plus d'informations et d'éclaircissements, le site dispose d'un comparatif de courtiers en ligne prêt à accueillir et à éclaircir vos incertitudes.

Dans le même registre, le site Open Bourse vous propose de découvrir la Bourse en 10 leçons pour savoir pourquoi et comment investir en Bourse.

Conseils élémentaires avant de se lancer en Bourse

Investir en Bourse consiste à acheter des valeurs cotées ou des parts de Sicav et Fonds communs de placement. Cette décision, compte tenu des aléas sur l'évolution des cours requiert de la méthode. Investissez dans une perspective de placement sur au moins trois ans. Vous accentuez le risque si vous spéculez avec de l'argent nécessaire à votre budget. Vous devez pouvoir faire face aux inévitables et imprévisibles retournements du marché sans vous trouver contraint de céder vos titres. Au contraire, il convient souvent de prendre position au cours de ces phases de doute (un dicton à suivre: «Achetez au son du canon et vendez au son du violon.»). Réussir en Bourse ne consiste pas à «boursicoter» ou à «jouer en Bourse», ni à «faire des coups», ce qui ne peut conduire qu'à de rapides et amères désillusions, mais à miser sur la croissance des entreprises cotées.

Diversifiez vos risques. Se constituer un portefeuille soi-même impose de pouvoir investir progressivement sur au moins dix «lignes» (c'est-à-dire dix valeurs), de façon à ne pas trop diluer les chances de gains. Sinon, préférez les Sicav et Fonds commun de placement, gérés par des professionnels et accessibles à tous. Cette «gestion collective» permet en outre une diversification géographique plus aisée (en raison de la difficulté pour tout un chacun de surveiller et de s'informer sur les autres places financières étrangères). Une ouverture à l'international est en effet nécessaire afin de ne pas exposer son portefeuille à la seule conjoncture économique de la France. Enfin, ne concentrez pas tout votre actif sur un même secteur d'activité mais répartissez-le sur plusieurs, les plus porteurs, et ajustez votre portefeuille en fonction de la conjoncture, sans vous laisser emballer par les constants phénomènes de mode sur tel ou tel type de valeurs.

Sélectionnez avec soin votre intermédiaire. Pour ouvrir un compte-titres, vous pouvez commencer par votre banque habituelle. Renseignez-vous sur les opportunités d'adresser vos ordres sur Internet (ce qui permet d'intervenir en direct sur le marché), ainsi que sur les conditions tarifaires (frais de courtage et droits de garde). Les investisseurs qui se veulent très actifs ont intérêt, afin d'économiser sur les frais, à privilégier un courtier en ligne.

Soyez réactif. Surveillez vos valeurs et, surtout, la conjoncture (évolution des taux d'intérêt, du dollar par rapport à l'euro, annonce des résultats de l'entreprise et de ses opérations financières, etc.). Bien des circonstances peuvent à tout moment imposer des «arbitrages»: il est inutile de s'entêter sur un titre qui a déçu ou d'espérer plus de gains pour un autre dont le cours a «intégré» déjà tout l'optimisme anticipé.

Lecture recommandée sur le même thème

» Conseils boursiers gratuits

» Investir en bourse