Carte visa gratuite à vie + 80€ offerts pour toute ouverture de compte
Gagner de l'argent en faisant son shopping. (10€ offerts)
Récupérez de l'argent sur vos achats en ligne. (3€ offerts)

Qu'est ce que le day trading ?

Academon

Déjà célèbre en Amérique, le Day Trading se fait petit à petit connaître en France et les adeptes de cette méthode d'investissement agressive sont de plus en plus nombreux.

L'objectif du Day Trader (celui qui utilise la technique) est d'effectuer des va-et-vient du matin jusqu'au soir. Les transactions s'arrêtent toujours avant que le marché ne soit clôturé, de façon à disposer d'un portefeuille totalement liquide au moment de la fermeture du marché (connu sous le nom d'overnight).

Le principe consiste à réaliser de moindres plus-values à partir d'un effet de levier important et en maximisant les achats et les ventes de sorte à optimiser le résultat. Ainsi, le day trader réalisera ses gains en fonction de la volatilité des marchés et se satisfera de profit minime de l'ordre de 0,5 % sur chacune des transactions.

Comme chaque position est arrêtée à la fermeture du marché, le day trader ne va pas réfléchir à deux fois pour prendre des risques lorsque le marché l'exige. De ce fait, il ne va pas patienter jusqu'à un déficit de 10 % sur sa position. Le concept consiste à faire un maximum de transactions et de gagner le plus souvent possible tout en minimisant les pertes lorsqu'elles sont inévitables. Si la méthode paraît tentante, prudence est de rigueur avant de se laisser séduire. Aux États-Unis, les études menées par les brokers révèlent que seuls 10 % des day traders gagnent avec ce système.

Quel est le montant à investir conseillé au début ?

Il n'y a pas de budget idéal pour commencer le day trading. Contrairement à la bourse normale, vous vous baserez sur l'effet de levier qui démultiplie votre capital et vous vous préoccupez seulement des lignes qui vous intéressent. Il arrive fréquemment que le day trader ne boursicote que sur une action unique avec un effet de levier très important. Par conséquent, un capital, même petit peut être suffisant. L'essentiel est que les frais de courtage ne prennent pas la totalité des petits gains.

Pour quel broker opter ?

Ce choix est capital et doit être judicieux. La logique demande que les frais de courtage soient les moins chers. Débourser un aller-retour à 2 % est cher payé dans la mesure où les gains sont minimes à chaque fois. La seule chose qui risque d'arriver est que le broker s'enrichisse à votre place. En outre, les services doivent être de qualité. Il faut un broker qui dispose d'un outil informatique performant et qui soit joignable par divers moyens de communication. Outre ses tarifs compétitifs, Binck propose régulièrement des offres de bienvenue intéressantes comme des frais de courtage gratuits.

Lecture recommandée sur le même thème

» Conseils boursiers gratuits

» Investir en bourse